En France, l’Economie Sociale Et Solidaire rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale. Coopératives, mutuelles, associations et fondations constituent un acteur économique de poids pour remettre l’humain au cœur de l’économie de demain. En France, l’ESS représente 10 % du PIB et près de 10 % des emplois. On compte environ 200 000 entreprises et structures et 2,35 millions de salariés dans le secteur.

Au cœur de cette dynamique, l’Insertion par l’Activité Économique (IAE) s’impose comme un interlocuteur de premier ordre pour valoriser les territoires via la mise en équation de partenariats public/privé/SIAE (Secteur de l’insertion par l’Activité Économique) débouchant à la fois sur l’emploi, la performance des entreprises et l’optimisation des dépenses publiques.

Positionné sur des secteurs d’activités traditionnels comme le BTP, le travail temporaire, les espaces verts ou la restauration, les SIAE investit également des secteurs porteurs tels que le commerce équitable, le recyclage et la valorisation des déchets, l’agriculture biologique, l’évènementiel ou encore l’informatique.

L’insertion par l’activité économique (IAE) permet aux personnes les plus éloignées de l’emploi, en raison de difficultés sociales et professionnelles particulières (âge, état de santé, précarité) de bénéficier d’un accompagnement renforcé qui doit faciliter leur insertion professionnelle.